POLITIQUE

Transition au Gabon : Ondo Ossa s’est-il aliéné de ses alliés ?

Cette question est sur toutes les lèvres après que le leader charismatique ait été conspicuement absent ce dimanche 03 septembre 2023, lors d’une importante réunion à la présidence. Cette rencontre a été initiée par le président du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), Brice Oligui Nguema, avec la plate-forme Alternance 2023. Tandis que les figures dominantes de cette coalition étaient présentes, le candidat unanime, Pr. Albert Ondo Ossa, a été introuvable.

Le consensus semble s’étioler au sein de la plate-forme Alternance 2023, comme en témoignent les déclarations contradictoires de ses membres et l’interaction de dimanche avec le président de transition. Cette fragmentation s’est exacerbée par l’absence notable d’Ondo Ossa, non seulement lors de cette rencontre, mais également lors de l’investiture de Brice Oligui Nguema.

Se pourrait-il qu’Ondo Ossa devienne une voix marginalisée au sein d’Alternance 2023? Cela semble plausible car, tandis que le porte-parole de la plate-forme louait les efforts des forces de défense le 31 août, Ondo Ossa, le même jour, dénonçait sur une chaîne de télévision internationale une prise de pouvoir jugée illégitime. Raymond Ndong Sima, un autre leader clé, a également mis en avant le rôle des forces armées, mettant en évidence le contraste d’opinions.

La réticence d’Ondo Ossa à rejoindre ses pairs lors de la rencontre avec le CTRI a suscité des interrogations. Alors que beaucoup attendaient de lui un acte de patriotisme et d’unité, sa dérobade a déconcerté, surtout lorsqu’on considère les appels incessants de l’opposition pour une unité dans l’intérêt du peuple gabonais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page