SOCIETE

Gabon : un pays riche qui fait semblant d’être pauvre

Le Gabon, riche en ressources et au PIB par habitant notable, illustre un contraste édifiant entre sa prospérité et la précarité de ses habitants. Malgré des budgets annuels conséquents, les besoins fondamentaux de la population en eau et électricité restent non satisfaits.

le Gabon jouit de ressources financières conséquentes, avec des budgets annuels avoisinant les 3000 à 3500 milliards de francs CFA, le plaçant ainsi parmi les nations les plus prospères du continent africain.

Avec une population avoisinant les deux millions d’habitants, il semblerait logique, vu la richesse nationale, que chaque citoyen puisse percevoir un montant significatif de 15 000 mille francs chaque mois, sans condition de travail.Malgré ces ressources, le Gabon ne parvient pas à assurer les besoins essentiels de sa population. Selon les Nations unies, 33 % des Gabonais vivent sous le seuil de pauvreté.

Les inégalités sociales se manifestent dans tous les domaines, de l’éducation à la santé, en passant par l’accès à l’emploi et au logement.

En matière d’éducation, par exemple, les enfants des familles riches ont accès à des écoles privées de qualité, tandis que les enfants des familles pauvres sont scolarisés dans des écoles publiques souvent mal équipées.

En matière de santé, les Gabonais les plus riches ont accès aux meilleurs soins, tandis que les Gabonais les plus pauvres ont souvent du mal à accéder aux soins de base.

En matière d’emploi, les Gabonais les plus riches occupent les emplois les mieux rémunérés, tandis que les Gabonais les plus pauvres sont souvent contraints de travailler dans des conditions précaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page