ACTUALITESINTERNATIONAL

Le Gabon Exclu de l’AGOA Suite aux Sanctions Américaines Après le Coup d’État Militaire

Dans une décision significative faisant suite au coup d’État militaire au Gabon le 30 août dernier, le gouvernement des États-Unis a officiellement suspendu le Gabon de la Loi sur la Croissance et les Opportunités en Afrique (AGOA) à compter du 1er janvier 2024. Cette décision, mise en œuvre sous l’administration du président Joe Biden, a été annoncée peu après le coup d’État qui a entraîné la chute du régime d’Ali Bongo Ondimba et l’établissement d’une junte militaire.

L’AGOA, une législation adoptée par le Congrès américain en 2000, visait à renforcer les économies africaines en leur accordant un accès au marché américain. Cependant, la récente instabilité politique au Gabon a conduit à son exclusion de ce programme. Selon un communiqué de la Maison-Blanche, la décision a été basée sur l’incapacité du Gabon à répondre aux exigences énoncées dans la section 506A(a)(3) de la Loi sur le Commerce.

Lors d’un sommet extraordinaire à Malabo concernant la transition politique au Gabon le 15 décembre, les nouvelles autorités gabonaises, malgré l’établissement d’un calendrier prévoyant un retour à l’ordre constitutionnel en 2025, n’ont pas réussi à convaincre les membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) de lever ses sanctions imposées suite au coup d’État.

Une note récente de la Banque mondiale sur les perspectives économiques du Gabon met en garde contre les sanctions régionales en cours, notamment de la CEEAC, qui pourraient menacer la croissance et les sources de financement régional. Le Gabon se tourne de plus en plus vers les marchés régionaux pour combler ses besoins de financement.

Pour rappel, à la suite du coup d’État, l’ancien patron de la garde républicaine, le général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, dirige désormais le Gabon. Il a promis de transmettre le pouvoir aux civils après l’organisation d’élections libres et démocratiques prévues en 2025, selon le chronogramme de la transition politique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page