DIASPORA

Défis Étudiants Gabonais à Campus France: Témoignages

Libreville, le 17 octobre 2023 – De nombreux étudiants gabonais orientés à l’étranger par l’État gabonais expriment leur frustration face à ce qu’ils perçoivent comme un manque de professionnalisme de la part de Campus France, l’agence française en charge de la promotion de l’enseignement supérieur, de l’accueil et de la mobilité internationale.

Le Contexte

D’après plusieurs témoignages, il semble que les étudiants gabonais rencontrent des difficultés à établir une communication efficace avec l’organisme. Les mails envoyés à Campus France restent souvent sans réponse et les appels téléphoniques ne sont pas décrochés.

Témoignages d’Étudiants

De plus, l’accueil des étudiants à leur arrivée en France semble également poser problème. Plusieurs étudiants ont rapporté avoir été laissés à eux-mêmes à l’aéroport Jonathan M., étudiant en sciences politiques à Lyon, confie : « Dès mon arrivée à l’aéroport, je me suis senti perdu. Personne de Campus France n’était là pour m’accueillir, comme promis. J’ai dû me débrouiller seul pour trouver mon chemin vers la ville. »

Les Enjeux de Communication

Les communications avec Campus France semblent être un problème récurrent. Sandrine A., étudiante en économie à Toulouse, raconte : « J’ai envoyé plusieurs mails pour m’enquérir de la situation de ma bourse, mais je n’ai reçu aucune réponse. C’est stressant d’être à l’étranger sans soutien financier. »

L’hébergement est une autre préoccupation majeure. Marc K., étudiant à Marseille, témoigne : « J’ai été surpris lorsque l’hôtel où je séjournais m’a informé que ma réservation n’était confirmée que pour deux nuits, alors que j’étais censé y rester une semaine. Les responsables m’ont dit qu’ils n’avaient pas eu de communication claire avec Campus France. »

Face à ces défis, certains suggèrent un changement radical. Angélique T., étudiante en littérature à Bordeaux, suggère : « Peut-être que l’État gabonais devrait envisager d’envoyer des représentants pour travailler directement avec Campus France. Ils pourraient mieux comprendre nos besoins et préoccupations. »

L’importance d’une collaboration transparente entre les institutions éducatives et les étudiants internationaux est claire. Campus France, en tant qu’organisme de référence, a le devoir de répondre aux préoccupations de ces étudiants.

Aucune réponse officielle de Campus France n’a encore été rendue publique. Il est impératif qu’une solution soit trouvée pour assurer le bien-être et la réussite des étudiants gabonais en France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page