A LA UNE

Peine rentrée d’exil, Séraphin MOUNDOUNGA nommé à la tête du conseil économique et social

En un revirement majeur dans le paysage politique gabonais, Mr Séraphin MOUNDOUNGA, à peine rentré d’exil, a été nommé président du Conseil économique et social, une annonce qui a surpris plus d’un observateur. Cette nomination intervient peu de temps après sa rencontre avec le président de la transition, dont le contenu est resté confidentiel. Toutefois, les rumeurs de coulisses évoquent des arrangements politiques scellés entre les deux hommes, permettant le retour serein de MOUNDOUNGA au Gabon.

Un retour sur le passé permet de mieux cerner le poids de cette nomination. En août 2016, alors que Mr Séraphin MOUNDOUNGA occupait le poste de Vice-premier Ministre, il avait surpris la classe politique et l’opinion publique en étant le seul cadre du PDG à reconnaître la défaite de Mr Ali BONGO ONDIMBA lors des élections.

Face au président BONGO ONDIMBA, il avait déclaré : « Président, les résultats électoraux donnent votre adversaire Jean PING OKOKA largement gagnant sur l’ensemble du territoire national et même à l’étranger, veuillez reconnaître votre défaite tout en félicitant votre adversaire. » Ces propos audacieux lui avaient coûté cher, le conduisant à des menaces de mort et l’obligeant à quitter précipitamment le Gabon pour se réfugier en France.

Aujourd’hui, le contexte politique ayant évolué, le retour de MOUNDOUNGA et sa nomination à un poste aussi stratégique témoignent des dynamiques en cours et suscitent de nombreuses interrogations sur les orientations futures du Gabon sur l’échiquier politique et économique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page