ACTUALITES

Gabon : Polémique sur l’achat des hôtels emblématiques

Libreville – Jadis symboles de la fierté touristique du Gabon, les emblématiques hôtels Re-Ndama et Radisson Blu sont aujourd’hui au cœur d’une polémique majeure. Récemment, lors d’une tournée de vérification des structures hôtelières par le ministère du Tourisme, dirigé par Pascal NGOWET, une révélation surprenante a été mise en lumière : ces édifices, autrefois propriété de l’État, sont désormais en possession privée.

La société Wally Hôtels, qui revendique la propriété de ces établissements avec titre foncier à l’appui, est dirigée par Oceni Ossa Abdoul. Il est notable de mentionner qu’Oceni Ossa Abdoul est le fils de l’Imam Ismaël Oceni Ossa, ancien président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon. Aux côtés d’Oceni, deux autres associés se distinguent : Bollard, épouse de Bongo Valentin, et un certain Ratanga Cédric.

Selon les informations recueillies, l’acquisition de ces deux édifices aurait coûté la somme colossale de 26 milliards de francs CFA. Ce montant suscite de nombreuses interrogations, notamment sur la provenance de cette somme. D’autant plus que des allégations circulent, évoquant une implication dans des détournements massifs de fonds publics.

L’État gabonais et sa population sont en droit de se poser des questions. Comment de telles personnalités ont-elles pu s’approprier ces structures hôtelières ? D’où vient cet argent ? Et surtout, comment de tels transferts ont-ils pu se faire sans éveiller les soupçons ?

La situation actuelle, complexe et entachée de suspicions, mérite une investigation approfondie. Les citoyens gabonais attendent des réponses claires et transparentes de la part des autorités compétentes. Cette affaire, qui semble loin d’avoir révélé tous ses secrets, continuera à faire la une des médias dans les semaines à venir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page