A LA UNESPORT

La CAN 2024 en Côte d’Ivoire : Lancement Imminent d’un Tournoi Historique

En direct d’Abidjan, notre envoyé spécial nous informe :

la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024 en Côte d’Ivoire, initialement prévue pour 2023, va enfin débuter demain. Ce retard est similaire à celui subi par l’édition camerounaise à cause de la pandémie de Covid-19.

Le changement de dates de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, qui s’est déroulée en hiver, a nécessité le report de la CAN ivoirienne, prévue initialement en juin et juillet 2023. Mais cette période coïncide avec la saison des pluies en Côte d’Ivoire, ce qui a poussé la Confédération Africaine de Football (CAF) à reprogrammer la compétition en janvier 2024. Patrice Motsepe, le président de la CAF, a insisté sur l’importance d’éviter un tournoi sous de fortes précipitations, ce qui serait nuisible pour l’image du football africain.

En dépit de ces contretemps, la Côte d’Ivoire a investi massivement pour organiser un événement qu’elle n’a accueilli qu’une seule fois, en 1984. Un budget considérable de près de 1,5 milliard de dollars a été alloué à la modernisation des infrastructures hôtelières, à l’amélioration des axes de circulation, à la mise à niveau des établissements de santé, ainsi qu’à la construction et rénovation de stades.

Une attention particulière a été accordée aux six stades qui hébergeront les matches. Parmi eux, le stade olympique Alassane Ouattara d’Ébimpé, avec ses 57 000 places, accueillera le match d’ouverture et la finale, et représente une nouvelle vitrine pour le football ivoirien. Les stades Charles Konan-Banny de Yamoussoukro, Amadou Gon-Koulibaly de Korhogo et Laurent Pokou de San Pedro, chacun pouvant accueillir 20 000 spectateurs, ont été spécialement construits pour cet événement. Les stades Félix Houphouët-Boigny à Abidjan et le stade de la Paix à Bouaké ont été rénovés pour répondre aux exigences de la compétition.

Avec ces investissements et préparatifs, la Côte d’Ivoire espère faire de cette édition de la CAN un événement mémorable, non seulement pour les passionnés de football africain, mais aussi pour promouvoir le pays sur la scène internationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page